Cyclo-cross : comment les Morel vivent leur passion avec turtle.camp

 Dans Membres, Partenariats

Malgré la forte concurrence exercée par l’Euro 2016 (bravo aux Bleus qui ont validé leur ticket pour la demi-finale), le Tour de France reste l’épreuve reine du cyclisme sur route, avec prés de 3,5 milliards de téléspectateurs répartis dans 190 pays ! Le camping-car est largement représenté dans les paddocks (Retrouvez ici notre article sur le partenariat entre Bürstner et la Fédération Française de Cyclisme), si la plupart optent pour de véritables palaces roulants dignes de la Formule 1, certains privilégient l’intimité d’un porteur plus léger.

cyclo-cross-partenariat-christophe-morel

Le cyclo-cross, bien que moins populaire est malgré tout considéré comme l’anti-chambre du cyclisme sur route. Cette discipline spectaculaire, qui mélange terre, pavés et route a été pratiquée par la plupart des vainqueurs du Tour. Grâce à son programme concentré entre septembre et le printemps, c’est un entraînement indispensable pour bien figurer sur les premières courses de l’année. Christophe Morel, multiple champion de France de cyclo-cross (1997 en espoir puis 1999 et 2000 en senior) se charge aujourd’hui du programme de son fils Mathieu. Et quoi de mieux que le camping-car pour suivre en famille son champion en herbe sur toutes les courses de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

« J’ai par le passé possédé mon propre camping-car mais cela faisait beaucoup d’argent immobilisé pour quelques mois d’usage dans l’année. Je me réjouis de pouvoir retrouver tout le confort à l’étape et d’être tout proche du départ, finie la course aux gîtes ! En plus quel confort ce Hymer Tramp… »

C’est donc tout naturellement que « Kiko » et Mathieu ont conclu un partenariat avec turtle.camp.

 

cyclo-cross-partenariat-christophe-morel-familleOutre le confort du lit central, Mathieu dort sur ses deux oreilles car il sait son velo (tout carbone svp) en sécurité bien au chaud dans la spacieuse soute garage. Son père lui laisse la chambre parentale afin que Mathieu bénéficie de tout l’espace à l’arrière du camping-car. Quant à lui il glisse son 1m90 dans le lit pavillon et dort également très bien ! Pour les courses lointaines situées à l’autre bout de la région, plus de stress du retour, Christophe peut récupérer et restituer le véhicule quand il le souhaite avec l’application sur son smartphone.

Nous sommes très fiers de soutenir nos champions et leur souhaitons une pleine réussite, rendez-vous pour le Tour de France dans quelques années 😉 !

 

 

camping-cars-burstner-partenaire-ffcL'economie du partage-economie-collaborative-ecopartage